Kudzu Aubépine une aide naturelle au sevrage de substances néfastes

19 février 2013

Le complément alimentaire Kudzu Aubépine permet de faciliter le sevrage de substances néfastes grâce à des produits naturels.

Lorsqu’on souhaite arrêter de consommer une substance qui a entraîné une dépendance, on est souvent confronté au syndrome de sevrage. Il s’agit d’un état de manque accompagné de symptômes physiques et psychiques désagréables. L’intensité du sevrage dépend généralement du niveau d’addiction. Il est bien sûr possible de se faire aider dans ces moments difficiles, notamment par la médecine douce.

Le Kudzu est une plante vivace qui vient d’Extrême-Orient. Élément important de la médecine traditionnelle chinoise, il est utilisé dans le traitement des migraines et de certaines céphalées, et contre les acouphènes, les vertiges et le syndrome de Wei (une sensation de chaleur superficielle). On lui confère également un effet apaisant, antistress et antidépresseur. Son action sur la consommation d’alcool a été démontrée par une étude de l’université de Harvard sur quatorze sujets alcooliques. Il s’est avéré que les sujets traités avec le Kudzu consommaient moins d’alcool et moins vite que ceux traités par placebo. On a également recours au Kudzu pour le sevrage du tabac et d’autres drogues.

L’Aubépine est un arbuste épineux de l’hémisphère nord. Les fleurs d’Aubépine sont utilisées pour réduire l’hypertension artérielle. Elles sont aussi connues pour leur effet antispasmodique et sédatif.

Lorsqu’on décide de se défaire d’une mauvaise habitude comme l’alcoolisme ou le tabagisme, on ne souhaite pas forcément transférer son addiction sur une autre substance (antidépresseurs, sédatifs, etc.). Il peut donc être intéressant de se fier à la médecine douce pour retrouver un état de bien-être et d’indépendance.

Le complément Kudzu Aubépine réunit ces deux plantes afin de contrer les symptômes du sevrage. En alliant ces deux plantes aux propriétés uniques, on arrive à réduire la consommation de la substance et à contrer l’effet de manque (état de nervosité, agitation, maux de tête, vertiges) qui pourrait faire replonger le consommateur.

Tags: , , , , , , , ,

Top

Leave a Reply