La pression de la tireuse à bière

24 juillet 2019

La pression est une composante impérative de tous les systèmes de bière pression entièrement fonctionnels. C’est ce qui permet à la bière de conserver sa carbonatation et de garder sa fraîcheur tout au long de son parcours entre le baril et le verre. Un mauvais réglage de la pression aura une incidence sur la façon dont la bière sera dispensée et sur sa saveur.

Type de pression pour la pompe

Les tireuses à bière existent essentiellement sous deux types de pression, à savoir la fixe et l’additive. Il est de plus en plus difficile de trouver une pompe à pression fixe. Ceci est dû au fait que ce genre de pompe ne délivre que de la bière à la même pression que celle qui est appliquée au baril. Une pompe à pression additive se trouve généralement dans les systèmes de tirage long. En effet, la pression exercée par le tonneau s’ajoute à celle du gaz qui déplace la bière à travers la pompe. Un système de pression additive peut encore pomper de la bière. Cela étant, le tirage sera tellement faiblement qu’il n’y aurait pas beaucoup de chance pour que le processus échoue. C’est le genre de chose qu’un système fixe ne pourrait pas faire. Une partie de la pompe entre en contact avec la bière et doit donc être nettoyée régulièrement pour éviter l’accumulation des bactéries novices et des germes dans le breuvage. (à lire ici : machineapression.beer )

Espace de tête et pression équilibrée

En entrant dans le fût, le CO2 déplace la bière à une pression constante. Lorsque le robinet est ouvert, la bière sort du fût et arrive dans le verre grâce à la poussée exercée par le CO2. Le gaz occupe alors l’espace où la bière était autrefois logée, et c’est ce qui est désigné comme étant l’espace de tête. Le CO2 remplit cet espace et maintient la pression à l’intérieur du fût au PSI fixé par le régulateur. Ce PSI constant maintient la bière carbonatée en empêchant les fuites de CO2. Le réservoir de CO2 doit être stocké en position verticale, autrement, il ne fonctionnera pas correctement. Un stockage inapproprié du réservoir peut aussi occasionner des dommages assez coûteux pour le régulateur.

L’application d’une pression excessive ou insuffisante entrainera un écoulement rapide ou une production excessive de mousse pour la bière. Celle dernière est trop carbonatée lorsque la mousse apparaît serrée et montre de grosses bulles. La carbonatation est insuffisante lorsque la mouche est lâche ou savonneuse avec de petites bulles.

Pour corriger ce problème, il faut s’assurer en premier lieu que le réservoir de CO2 est correctement allumé et que du gaz est resté à l’intérieur. Ensuite, il est préférable de refaire les réglages du niveau du régulateur. Le réservoir fonctionne correctement lorsque le régulateur est réglé sur le bon numéro et que la conduite d’air n’est pas obstruée. Autrement, il faudra songer à remplacer le régulateur ou la jauge. La soupape de décharge du coupleur permet également de purger de la pression supplémentaire.

Top

Leave a Reply