Retinew pour prévenir des risques de la DMLA

26 février 2013

Complément alimentaire combinant lutéine et zéaxanthine, Retinew sert à prévenir des risques de la DMLA.

http://www.jidibio.com/retinew.html

Selon la Société Française d’Ophtalmologie, la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age « est une affection chronique, évolutive, invalidante et très fréquente, caractérisée par un vieillissement trop rapide de la macula (la zone centrale de la rétine), qui transmet au cerveau 90% de l’information visuelle ». Première cause de la baisse de la vision chez les plus de 50 ans, dans les pays développés, la DMLA ne peut être guérie. Cependant, il existe des moyens de la prévenir et de ralentir son évolution.

Il a été démontré que deux caroténoïdes (la lutéine et la zéaxanthine) s’accumulent dans la macula pour la protéger. Ces deux pigments sont présents dans les aliments tels que le jaune d’œuf, les légumes jaunes ou encore à feuilles vertes. Se concentrant au niveau du centre de la rétine, ils protègent l’œil des lumières intenses et des ultraviolets et contribuent à éliminer les radicaux libres.

Selon l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), une consommation journalière de 6mg de lutéine et zéaxanthine contribuerait à diminuer les risques de DMLA. Cependant, 50% de la population française ne consomme que 0,85mg de lutéine par jour. Le corps ne fabriquant pas ces caroténoïdes, il faut se les procurer dans son alimentation ou par une supplémentation en compléments alimentaires. En effet, pour contrôler la quantité minimum de lutéine et zéaxanthine ingérée, vous pouvez vous procurer des gélules de compléments alimentaires conçues spécialement pour protéger la rétine et le cristallin. C’est le cas de Retinew. Les gélules Retinew peuvent être utilisées en cure d’attaque ou en entretien pour vous protéger d’une fatigue prématurée des yeux.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age peut être aggravée par des risques environnementaux (tabagisme, exposition chronique à la lumière bleue, carence en vitamines et oligo-éléments, déséquilibre en acide gras) et des risques constitutionnels (les maladies cardio-vasculaires, l’obésité, l’hypertension artérielle, les iris clairs). Il apparaît que des risques génétiques existent également. La DMLA toucherait davantage des personnes de race blanche et de sexe féminin.

Tags: , , , , , , , , , ,

Top

Leave a Reply