Tout savoir sur les matelas

16 juillet 2019

Une grande majorité des matelas vendus dans le commerce ont des concepts et des matériaux pouvant occasionner un nombre croissant de problèmes de santé et de pathologies en tous genres. Outre le souci d’un sommeil de qualité, la sélection d’un matelas doit également s’appuyer sur des aspects sanitaires. D’ailleurs, il existe des matelas organiques adaptés au traitement de certains troubles de la santé et à la prévention des pathologies éventuellement associées à l’utilisation de ce support.

Les composés toxiques sur les matelas standards

Près de 90 % des matelas proposés au commerce contiennent des produits chimiques qui sont toxiques à l’être humain. Parmi les composés chimiques les plus courants dans la composition des matelas ordinaires, il y a des retardateurs de flamme, de l’acide borique, du formaldéhyde et de l’antimoine. Les retardateurs de flammes sont très présents dans les mousses en polyuréthane des matelas standards. Ce composé a tendance à se décomposer en différents composés organiques volatils qui sont libérés dans l’air et l’utilisateur peut respirer involontairement pendant son sommeil. En se décomposant, le polyuréthane libère des Polybromodiphényléther (PBDE). Ces composés chimiques sont très toxiques et peuvent rester longtemps dans l’organisme.

S’agissant de l’acide borique, il est fréquemment utilisé dans les insecticides, dans les peintures d’intérieur et dans certains produits antiseptiques. Il est supposé empêcher la prolifération des bactéries, des punaises de lit et autres parasites dans le matelas. Une exposition à long terme de ce produit entraîne des troubles du développement neurologique chez les nourrissons et une obstruction des voies respiratoires chez l’adulte.

L’antimoine a des propriétés similaires à l’arsenic. Les fabricants de matelas s’en servent pour ignifuger leur produit étant donné sa faible portance en chaleur. L’exposition à ce composé contribuerait à des problèmes de reproduction, de fertilité et de fausse-couche. Une concentration élevée de cette matière provoque également une irritation des yeux, de la peau et des poumons, en plus d’une dégradation du foie et du cœur.

Les bienfaits des matelas à composition organique

À l’opposé, les matelas organiques ne comportent pas de fibres, de colorants, de parfums ou de pesticides synthétiques. Ils offrent une posture et un confort amélioré pendant le sommeil. Le transfert est également immobile. Cela signifie que les perturbations liées au mouvement d’une autre personne sur le matelas se feront moins ressentir.

Les matelas organiques offrent une protection contre les toxines liées au cancer, aux poumons et au cœur. Ils favorisent l’utilisation des cultures respectueuses de l’environnement et réduisent les risques de somnipathie comme le ronflement et l’apnée du sommeil. La température corporelle y est régulée naturellement pour éviter les coups de chaud pendant le sommeil. Il y a également moins de risque de faire des réactions allergiques. En effet, le matelas ne comporte pas de phtalates, de parfums ou de colorants durs. Ce type de matelas aide au traitement des douleurs du cou et des lombaires, des problèmes de fertilité et de développement, et des syndromes de décès soudain chez les nourrissons. C’est la garantie d’un repos sain et efficient.

Site complémentaire à consulter:

Guide d’achat pour bien choisir son Matelas

Top

Leave a Reply